mardi 3 décembre 2013

Mais carrément.

La journée a été bien longue, la nuit blanche-fantomatique comme la précédente, la semaine a été d'autruche, les précédentes tonitruantes, les mois graveleux, les années d'épilogue, les vies antérieures de chiennes... Mais présentement, ceci ci-dessous résume la conjoncture.





3 commentaires:

  1. Merci d'y être sensible.

    Je cherche à vous contacter plus directement/personnellement, Alexis. Ne trouvant comment.

    cx

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Charles,
    je vous avais répondu, suite à votre mot sur mot blog, et cherchais moi aussi un moyen pour discuter plus directement. Voici ce que je vous écrivais :
    Je vous remercie, Charles, pour votre mot charmant. Je me demande qui est l'amie commune, où et comment vous avez trouvé les Instantanés ; vous leur offrez une lecture à un moment particulier, ce qui ne peut que me toucher. Les éditions La Pierre qui Roule sont présentement en errance berlinoise, mais vous pouvez m'écrire directement à lapierre.quiroule(at)yahoo.fr, et je vous répondrai assurément.

    RépondreSupprimer